Des œuvres éphémères, faites de matériaux naturels et réalisées en harmonie avec les paysages dans lesquels elles s’inscrivent… Le Land Art s’inscrit dans les tendances de l’art contemporain, apparu dans les années 1960, et attire aujourd’hui encore la curiosité de ses amateurs tout en inspirant un grand nombre d’artistes.

Pour la vie et pour l’art

Christo et Jeanne-Claude sont sans aucun doute les artistes Land Art les plus connus. Communément appelés Christo, leur art consiste à empaqueter des lieux, des monuments des bâtiments, des parcs et même des paysages naturels ! Leurs œuvres sont mondialement connues et attirent de milliers de touristes. Certes, leurs créations ne durent que quelques jours (deux semaines en moyenne) mais sont réellement impressionnantes. En effet, selon les deux artistes, quand un monument est « emballé », il acquiert une toute autre forme, une toute autre identité, un tout autre prestige, on ne le reconnait plus ! Ils procurent ainsi une dimension sculpturale nouvelle aux monuments qu’ils s’approprient, drapent, découpent et colorient.

Un art éphémère…

Christo et Jeanne-Claude seraient nés le même jour à la même heure. Ils se sont rencontré en 1958, année qui marque le début d’une longue collaboration artistique… Christo est plutôt l’artiste, Jeanne-Claude l’organisatrice. Suite à leur immigration aux USA en 1964, ils commencent par la réalisation de projets de grande envergure, intervenant de façon directe et éphémère sur des édifices, des monuments ou des paysages entiers.

Leurs œuvres les plus impressionnantes sont l’«emballage » du Reichtag de Berlin, palais où siège actuellement le Parlement allemand, dans un tissu argenté de 2.5 millimètres d’épaisseur (du 23 juin au 7 juillet 1995). Citons également l’empaquetage du plus vieux pont de Paris, il leur a fallu plus de 40 000 m² de toile en polyester ocre-jaune et qu’on a pu admirer du 22 septembre au 7 octobre 1985, un vrai chef d’œuvre éphémère. Enfin, la plus connue de toutes leurs réalisations fut l’encerclement des îles de la baie de Biscayne à Miami, d’une ceinture en polypropylène rose fuchsia pour une durée de deux semaines…

Quand emballer devient un art…

Catégorie : Actu de l'art
0
570 views

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *