Ce roman d’Éric Emmanuel Shmitt, est un recueil de 11 lettres, dont 10 sont écrite par le jeune Oscar, dix ans, au cours des dix derniers jours de sa vie. Atteint d’une leucémie, cet enfant apprend qu’il ne guérira pas en surprenant une conversation entre son médecin et ses parents.

Il rencontre Mamie Rose, une vielle dame en blouse rose, qui participe à la vie de l’hôpital en divertissant les enfants. Celle ci lui dit qu’elle est catcheuse, n’ayant pas sa langue dans sa poche, elle va apporter à Oscar tout l’amour et la vie qui lui manque.

Alors que tous s’adresse à lui comme à un enfant fragile, Mamie Rose va le traiter comme un enfant, elle lui racontera ses combats, il lui parlera de sa mort. Elle lui conseille d’écrire à Dieu pour lui confier ses rêves, ses angoisses, ses colères et ses espoirs.

Un jeu commence : chaque jour représente 10 ans, ainsi Oscar vivra pleinement sa vie durant les dix derniers jours. La dernière lettre est écrite par Mamie Rose.

Un livre touchant, émouvant et troublant. Cet enfant si sensible, si courageux et si digne ne peux que nous faire monter les larmes aux yeux. Une pièce de théâtre, Soliloque de Danielle Darrieux reprend les lettres avec tout le brillo de l’actrice, et un film, écrit et réalisé par Éric Emmanuel Shmitt lui même avec Michelle Laroche dans le rôle de Mamie Rose.

Oscar et la dame Rose

Catégorie : Art et Litterature
0
532 views

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *