les marques

Alors que l’artiste lambda perçoit son œuvre comme une façon de se faire entendre, comme un message affiché ou déguisé ou encore comme un moyen d’expression destiné à se libérer d’un mal être, ses œuvres, elles, empruntent parfois un tout autre chemin et se voient instrumentalisées pour rendre service à une cause nettement moins noble, celle de la publicité et de la promotion des marques. Une œuvre pour booster une stratégie marketing, une idée ingénieuse lorsque l’on sait que la mémoire visuelle est celle qui prédomine chez la plupart des consommateurs. Décryptage…

L’œuvre d’art : un objet du marketing moderne

Force est de constater que depuis plusieurs décennies déjà, l’art et la publicité ont tissés des liens étroits, l’artiste travaillant pour une promotion de marque, et la marque participant à promouvoir et faire rayonner le travail de l’artiste.

De l’affichomanie à l’utilisation des toiles de grands maitres que l’on détourne et tourne en dérision  pour faire passer un message destiné à vendre, il n’y a qu’un pas, art et publicité allant aujourd’hui de pair dans une société en proie au visuel et à la communication sous toutes les latitudes. Ne formant plus qu’un, l’œuvre et la campagne de pub sont l’occasion d’un mélange des genres parfois surprenant mais qui à le mérite de réussir son coup : celui de marquer les esprits !

De la créativité

Aujourd’hui, et plus que jamais, les entreprises se servent donc de l’art pour vendre et transmettre une image artistique de leur marque. Des toiles colorés de Warhol utilisées par Ray Ban,  à La Cène de Léonard de Vinci détournée par Volkswagen en passant par les Arcimboldo utilisées par Perrier ou encore  le thème de la Jeune fille à la perle de Vermeer ayant fait le succès de La laitière, on constate qu’au final, la marque elle-même devient largement plus connue que l’œuvre à proprement parler ou encore que l’artiste ayant servi la marque.

Un logo évocateur qui agit comme un leitmotiv et rassure le consommateur lambda qui aura sans conteste plus tendance à se tourner vers un produit qui lui rappelle des souvenirs ou proposant un packaging plus attrayant. En somme, quand les marques utilisent l’art pour assurer leur notoriété elles permettent aux jeunes de se familiariser avec un semblant de culture, et à leurs produits de s’assurer une place de choix sur le marché.

Quand l’art sublime les marques

Catégorie : Art et Publicité
0
585 views

Participez à la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *